Un dinosaure de 110 millions d'années très bien conservé découvert accidentellement par des mineurs au Canada

Les restes semblent n'avoir que quelques semaines malgré le fait que le dinosaure est mort il y a plus de 110 millions d'années.
Dinosaure de 110 millions d'années très bien conservé découvert accidentellement par des mineurs au Canada 1

Il y a quelques années, dans l'Ouest canadien, des travaux miniers ont mené à l'une des découvertes les plus importantes au monde de mémoire récente. Un groupe de mineurs est tombé par hasard sur ce qui est peut-être la carcasse de dinosaure la plus intacte que la science ait jamais vue.

Borealopelta (qui signifie "Bouclier du Nord") est un genre d'ankylosaure nodosauridé du Crétacé inférieur de l'Alberta, au Canada. Il contient une seule espèce, B. markmitchelli, nommée en 2017 par Caleb Brown et ses collègues à partir d'un spécimen bien conservé connu sous le nom de nodosaure Suncor.
Borealopelta (qui signifie «bouclier du Nord») est un genre d'ankylosaure nodosauridé du début du Crétacé de l'Alberta, au Canada. Il contient une seule espèce, B. markmitchelli, nommée en 2017 par Caleb Brown et ses collègues à partir d'un spécimen bien conservé connu sous le nom de nodosaure Suncor. © Wikimédia Commons

Le nodosaure, un herbivore de 18 pieds de long et d'environ 3,000 2011 livres, a été découvert en 17 par l'équipe travaillant à XNUMX miles au nord de l'Alberta, au Canada, sur un projet minier. C'est une découverte fascinante puisque les fossiles de dinosaures sont si bien conservés ; d'eux, nous pouvons en apprendre beaucoup sur la vie et la mort du dinosaure.

Les scientifiques affirment que les restes semblent n'avoir que quelques semaines malgré le fait que le dinosaure soit mort il y a plus de 110 millions d'années. Cela est dû aux conditions optimales dans lesquelles ils ont été conservés.

Restauration de Borealopelta markmitchelli.
3d Restauration de Borealopelta markmitchelli. © Wikimédia Commons

Le dinosaure - Borealopelta (qui signifie "bouclier du Nord") est un genre de nodosaure qui a vécu pendant la période du Crétacé - était l'un des nombreux qui a pris fin après avoir été emporté par les eaux de crue d'une rivière alors qu'il se dirigeait vers l'océan.

L'épaisse armure qui entoure le squelette est responsable de son parfait état. Il est recouvert de la tête aux pieds de plaques en forme de tuiles et, bien sûr, d'une patine grise de peaux fossilisées.

Nodosaure vue dorsale de Borealopelta
Vue dorsale d'un nodosaure appelé Borealopelta

Shawn Funk, qui conduisait de la machinerie lourde à Millennium Mine, a fait la découverte surprenante lorsque sa pelle a heurté quelque chose de solide. Ce qui semblait être des roches brun noyer étaient en fait les restes fossilisés d'un nodosaure vieux de 110 millions d'années. L'imposant herbivore était suffisamment intact pour que la moitié avant - du museau aux hanches - soit récupérée.

"Les restes pétrifiés du dinosaure sont une merveille à voir", déclare Michael Greshko de National Geographic.

"Des restes fossilisés de peau recouvrent encore les plaques d'armure bosselées qui parsèment le crâne de l'animal. Son avant-pied droit repose à ses côtés, ses cinq doigts écartés vers le haut. Je peux compter les écailles sur sa semelle », écrit Greshko.

En raison de son enfouissement sous-marin rapide, le dinosaure ressemble beaucoup à ce qu'il était il y a des millions d'années. Selon les paléontologues, le fait que ses tissus ne se décomposent pas mais se fossilisent est extrêmement rare.

Holotype de Borealopelta (original), exposé au Royal Tyrrell Museum, Alberta, Canada.
Holotype de Borealopelta (original), exposé au Royal Tyrrell Museum, Alberta, Canada. © Wikimédia Commons

Contrairement à son proche parent les Ankylosauridae, les nodosaures n'avaient pas de massues de till qui fendaient le tibia. Au lieu de cela, il portait une armure épineuse pour tenir les prédateurs à distance. Le dinosaure de 18 pieds de long, qui a vécu pendant la période du Crétacé, aurait pu être considéré comme le rhinocéros de son temps.

article précédent
Mokele-Mbembe – le monstre mystérieux du bassin du fleuve Congo 2

Mokele-Mbembe – le monstre mystérieux du bassin du fleuve Congo

article suivant
Il y a 12,000 3 ans, la Chine était habitée par un mystérieux peuple à tête d'œuf ! XNUMX

Il y a 12,000 XNUMX ans, la Chine était habitée par un mystérieux peuple à tête d'œuf !